L'Escleriade : Maison d'Hôtes de charme en Provence

Maison d'Hôtes de Charme en Provence

Gites de France 3 épis Charmance La version française du site de l'Escleriade English version of Escleriade website

A découvrir Chez nous... vous êtes ailleurs

Ferme aux crocodiles et Suze la Rousse (42 KM)

Quoi de mieux qu’une journée maussade pour se rendre depuis l’Esclériade à la Ferme aux Crocodiles. Ceci étant, les jours gris étant rares en Provence, peut-être votre visite se fera t’elle sous un chaud soleil….

Située à Pierratte, la Ferme aux Crocodiles est un lieu unique en Europe qui regroupe plus de 350 spécimens de crocodiliens sous une serre de 8500 M2 chauffée par les eaux chaudes issues du site d’Eurodif. Crocodiles de toutes tailles et provenances - crocodiles du Nil, alligators, caïmans, crocodiles albinos...- que vous pourrez voir évoluer et manger, mais aussi photographier et filmer dans un endroit magique et surprenant, un immense espace exotique où poussent des arbres tropicaux, des plantes carnivores, des orchidées, des fougères arborescentes, des nénuphars…

Decouvrir la ferme aux crocodiles

Vous découvrirez également des tortues, une exposition très complète sur le monde crocodilien et une écloserie. La ferme aux crocodiles, outre sa dimension touristique, participe en effet activement à la conservation et à la protection de l’espèce en collaborant avec des scientifiques du monde entier.

La route qui vous conduit à Pierrelatte au départ de l’Esclériade vous fera passer par Suze la Rousse et son château, propriété du département de la Drôme. Edifiée sur un promontoire rocheux au cœur du Vignoble des côtes du Rhône, cette forteresse d’origine médiévale, protégée par ses tours et son rempart, est un spectaculaire ouvrage militaire dont les façades abruptes de couleur ocre rougeoient sous le soleil levant. C’est cette couleur qui, probablement, à donné son nom à la localité : En 1392 l'évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux donne le village de Suze à sa nièce Marguerite des Baux, surnommée Marguerite la Rousse. Suze provient du celtique « uz » (lieu élevé) et « La Rousse » évoque soit la belle chevelure de Marguerite des Baux soit la teinte roussâtre des pierres et roches du château ; la question n’a jamais été tranchée et ne le sera sans aucun doute jamais

Parmi les grands seigneurs de la famille des baux qui gouvernèrent ensuite Suze la Rousse 6 siècles durant, le comte François de la Baume, qui venait d’être mortellement blessé sur sa jument grise, est célèbre pour avoir prononcé cette phrase passée à la postérité : «Allons la Grise, allons mourir à Suze»

Après les guerres de religion la forteresse ayant perdu sa vocation guerrière fut progressivement transformée par les seigneurs des Baux en une grande demeure aux 17ème et 18ème siècles.

Decouvrir Suze la Rousse

L’ensemble n'ayant subi que très peu de dégâts au cours des siècles -il a notamment été épargné par la révolution- présente une dualité saisissante entre une architecture militaire et une architecture civile. Son aspect extérieur est celui d'une forteresse médiévale conçue pour résister aux sièges militaires : Enceinte fortifiée, créneaux, mâchicoulis,… Mais, derrière ses hauts murs, le château laisse découvrir une demeure de plaisance. La Renaissance, comme à Grignan, y a imprimé sa marque, notamment avec la cour intérieure qui est l'un des plus beaux exemples en France d'une cour à l'italienne sur arcades. Les intérieurs et leurs salons dévoilent des décors muraux, des peintures, stucs et gypseries et des agencements typiques du XVIIème et XVIIIème siècle tels que l'escalier d'honneur à double révolution occupant toute une aile du palais.

Le chemin d’accès au château monte au cœur d'un parc de 23 hectares appelé "La Garenne", qui abrite des espèces florales méditerranéennes, telles que chênes verts, pins parasols, chênes pubescents, érable de Montpellier, lauriers-tins. ...ainsi qu’une roseraie. Au cœur de ce parc, divers vestiges témoignent du passé : une glacière enterrée de conception antique, la chapelle Saint Michel du XVIIe siècle, un jeu de Paume édifié au XVIème siècle à l'occasion de la visite du futur Charles IX et de la Reine Mère Catherine de Medicis, un pigeonnier ancien

L’Université du vin de Suze-la-Rousse, installée depuis 1978 au second étage du château et dans les anciennes écuries, est devenue un carrefour « œnologique » de renommée internationale. Elle permet la rencontre entre étudiants, amateurs éclairés et professionnels, lors de diverses activités de formation, d’animation, et de dégustation et la diffusion des multiples aspects qui définissent et qualifient la culture du vin.

Le Conseil général de la Drôme organise régulièrement des expositions temporaires et des concerts de Jazz et de musique classique dans la cour intérieure qui possède une acoustique exceptionnelle.

« Revenir au menu découvrir